LE PRIX HEMINGWAY 2020 EST AUSSI LE PRIX DE LA RESILIENCE !

« Le prix Hemingway 2020 est allé à Elise Thiébaut … » lit-on partout.

Derrière cette simple vérité se cache l’un des symboles de la résilience du monde taurin en cette fin d’été présentée comme l’une des plus chaudes et des plus sèches jamais enregistrées et au cours de laquelle on n’a néanmoins pu compter les parapluies ouverts de toutes parts.

Cette année, particulièrement difficile pour tous, a vu les Avocats du Diable présents sur tous les fronts et ne renonçant à rien.

Des lectures par téléphone des nouvelles finalistes se substituant aux traditionnelles lectures dans les chiqueros au moment ou aurait du se tenir la Feria de Pentecôte. Des lectures encore en juin à Franquevaux lors d’une fiesta campéra organisée avec les aficionados praticos, malgré et dans le respect des règles encadrant les rassemblements en cette sortie de confinement. Résilience.
Les 4 et 5 juillet lecture des nouvelles finalistes dans le Gers lors d’une journée de soutien à la cavalerie Bonijol.
Il y eut aussi la participation à l’événement culturel estival « Partir en Livre » destiné à transmettre aux jeunes le plaisir de lire. Il y aura en octobre la remise du prix de la nouvelle érotique. Résilience encore.

Comme si les difficultés conjoncturelles ne suffisaient pas l’association a vu cette année son bureau entièrement renouvelé devoir prendre ses marques dans ces conditions. Ce qu’il fit avec brio et enthousiasme. Résilience toujours.

Le Vendredi 18 juin vers 20h30, Enrique Ponce, l’indémodable figura del toréo sort en triomphe des arènes de Nîmes par la porte des Consuls après avoir coupé trois oreilles à un lot de toros de Victoriano de Rio … Résilience du mundillo et de l’aficion capables de faire fleurir cela malgré tout au milieu du désert promis.

La piste désertée par ses héros, se rempli peu à peu d’une petite troupe venue assister à la remise du Prix Hemingway. Eddie Pons, figura tout aussi incontournable qu’Enrique dans son registre de la culture, de la tauromachie, de l’humour et de l’illustration se plante au centre du ruedo pour dessiner avec la remise de ce prix sa première faena en ces lieux de Président des Avocats du Diable.

Ce qui surgit à cet instant est ce résultat : Le prix Hemingway 2020 est attribué à Elise Thiébaut pour « Un toro dans la reine »

Elise Thiébaut est la première femme à avoir jamais gagné le prix Hemingway. Comme ailleurs en tauromachie l’émergence croissante de la féminité en pleine lumière serait-elle la forme la plus novatrice de la modernité ?

Elle gagne avec une nouvelle lue en piste par Emma Morin, certes empreinte de féminisme, mais bien plus encore d’humanité à travers la restitution du combat d’une femme pour la vie. Une femme qui affronte quelque chose de plus grand et de plus fort qu’elle avec courage, détermination, lucidité et dignité … qualités et valeurs taurines qu’elle transmet à sa fille avec subtilité à travers la mission qu’elle lui confie.

Comme dans les meilleurs élevages l’épreuve de la tienta est sévère. Des centaines de nouvelles concurrentes, vingt trois finalistes et douze publiés dans le recueil distribué dès le lendemain matin dans toutes les librairies Nîmoises.

Douze pépites qui « déclinent la perte des parents et la fin d’une histoire, inventent de nouvelles scènes pour la tauromachie, trinquent avec Hemingway, confrontent les époques et imaginent la tauromachie dans le siècle qui s’ouvre. » peut-on lire en quatrième de couverture.

Douze faenons littéraires à se procurer d’autant plus cette année que la temporada est à une temporada classique ce que la nouvelle est à la littérature: une forme courte.

Philippe CATTELIN

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :